AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 « Brillant or not brillant ? » Ft. D. Camille Baulieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 260
Age : 24

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: « Brillant or not brillant ? » Ft. D. Camille Baulieu Mer 20 Nov - 9:23



    Un nouveau jour, une nouvelle idée de conquête du monde, même si au fond, l'idée d'un certain nombre de congé par an était un moyen très efficace de transformé l'américain moyen en un vrai paresseux, mais pour une fois notre ami Sheldon accepta de se tenter à l'expérience des congés, même si au fond il fut un peu obligé. Privé d'entré à l'université pour la semaine, il avait pas mal de congé à rattraper, et il aurait put rendre cette petite semaine fort productive pour son curriculum vitae de super méchant, mais les idées manquaient en ce moment, c'est ainsi que l'homme se retrouva coincé en plein milieu d'une partie de Mario des plus improductives. Un soupir, notre génie diabolique commençait à perdre espoir d'un jour conquérir le monde avec une invention révolutionnaire... Son robot fut un véritable échec, il avait ranger dans un coin de son laboratoire ce ''psychopathe suicidaire'', un associé robotique de louper. Et ne parlons surtout pas de son fameux canon antigravitation... Certes, il le garde souvent dans sa veste, mais cette arme est une calamité ambulante, cela fait longtemps qu'il l'avait comprit. Et son projet de mutant est toujours complètement paralyser, n'étant pas capable encore de stabiliser la formule adéquate pour que le mutagène soit stable, il aurait put alors ouvrir un bouquin de chimie et avancer dans ses études pour mettre en œuvre son plan... Et un premier mutant créer, la banque du mal lui refuse de débloquer des fonds... Encore un super tandis que les cris de Mario qui bondissait de bloc en bloc animait légèrement le salon complètement silencieux.

    « Ooooh Mario... Si seulement je pouvais contrôler les gens comme je te contrôle, en faire ce que je veux. Allez, saute ! Saute petit plombier, hop ! Hop ! Et hop ! Voilà niveau terminé... Mais... Attend un instant, oui ! C'est ça ! Contrôler les autres comme je le veux ! Quel idée brillante ! »

    Il se leva de son fauteuil en fermant son ordinateur portable, il avait trouver l'idée du siècle ! Oui, c'était absolument génial ! Contrôler l'esprit humain, les Russes avaient déjà essayer... Il couru jusqu'à son laboratoire secret pour démarrer son ''super ordinateur'' qu'il avait lui-même fabriquer et fit une recherche sur ces fameuses expériences russe. Un vrai chef d’œuvre en dehors de quelques erreurs qui ont condamné le projet à être abandonné. Notre cher Dr Oz reprit alors l'idée de base ainsi que leur calcul qu'il corrigea fort rapidement... Au fond, ce n'était pas aussi difficile que ça pour un cerveau tel que le siens. Il téléchargea ses résultats sur un disque dur externe et s'adonna à la fabrication d'un engin qui serait capable de contrôler les pensées d'autrui. Il fit ça fort rapidement, sans être sûr que cela fonctionne... Enfin, il espérait que cela se montre efficace, que les ondes envoyé par son émetteur fonctionnerait. Sans avoir fait de test à l'avance, il se hâta, on arrivait alors en fin de journée, la banque fermerait bientôt, et notre cher génie du mal dépendait des transports en commun...

    •••

    Il arriva tout juste et réussi à se faufiler dans les derniers rendez vous, c'est alors en se dirigeant vers la salle d'attente qu'il reconnu une tête connu, Camille, qui était un homme malgré son nom, qui semblait aussi attendre un rendez vous, souriant légèrement, il avança vers lui, fier de son idée du jour. Il imaginait que Camille devait aussi réclamez des fonds pour un de ses projets, Sheldon était très curieux, il le salua au loin avant de s'installer à côté de lui.

    « Salut Camille, comment vas tu ? Tu es ici pour essayer de débloquer des fonds pour un projet aussi ? Désolé, je suis fort curieux, surtout quand je suis excité, je peux sans conteste dire que j'ai eu une idée brillante aujourd'hui, même si c'était un projet Russe dans les années nonante qui fut abandonner, j'ai quand même réussi à mettre au point un prototype aujourd'hui. Et de ton côté alors ? »

    Il sourit légèrement, fier de son œuvre, et aussi intriguer par le projet que pouvait avoir son collègue en tête. C'était une bonne question, et malgré qu'il apprécie beaucoup Camille, Sheldon voulait pouvoir calculer si le projet de son camarade était une menace pour lui et sa carrière, car après tout, cela reste tout de même une compétition pour pouvoir percer dans le domaine du crime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 158

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: « Brillant or not brillant ? » Ft. D. Camille Baulieu Dim 24 Nov - 11:14






« Brillant or not brillant ? »

"Sheldon & Camille"




Encore une idée ingénieuse que j'avais eus là. Mon pistolet, lanceur de chewing gum, c'était l'invention du siècle quand même ! D'accord, ce n'était pas le truc le plus violent ni le plus méchant qui soit. Mais je ne savais pas encore faire ça pour ma part. Je n'étais pas assez monstrueux pour aller aussi loin. Ce qui ne m'empêchait pas d'agir comme une véritable teigne tout de même. Et ce, pour la simple et bonne raison que j'adorais faire chier autrui. C'était plus fort que moi, j'aimais ça. Mais je regrettais de ne pas être du même acabit que mon cher jumeau. Lui au moins, il savait y faire. On ne rigolait pas avec lui ! C'était pas un rigolos, ça non. Alors que moi, même si mon but n'était jamais de faire rire, ça finissait toujours par arriver. Ce n'était pourtant pas ce que je souhaitais le moins du monde. Mais je n'y pouvais rien.

Le fait que je sois maladroit, boudeur comme un bébé et que je passe mon temps à avoir des idées toutes plus loufoques les unes que les autres, n'aidait pas à ce que je puisse passer pour un monstre. Mais ce n'était qu'une question de temps, avant que je ne monte un plan diabolique qui me ferait entrer dans les annales. Je ferais parti de l'histoire. Mon nom finirait par se trouver parmi les plus grands méchants de tous les temps. Certes ... Ce n'était pas avec le lanceur de chewing gum que j'avais actuellement en tête, que ça allait fonctionner. Mais tant pis. Ca finirait quand même par arriver tôt ou tard. Un matin, je me réveillerais, et j'aurais l'idée du siècle. Celle qui changerait absolument tout. Peut-être pas dans les jours à venir. Mais ça finirait bien par m'arriver. Pourquoi pas moi au juste ?

Et alors que je me trouvais dans la banque du mal, à attendre un rendez-vous pour demander le financement de ma prochaine arme complètement folle, mon regard fut attiré par une nouvelle arrivée en ces lieux. Un sourire très léger se dessina sur mes lèvres, quand je reconnu Sheldon. Voilà le genre de type qui me faisait me sentir un peu moins seul dans la case des méchants ratés. De quoi me rassurer quelque peu en gros. Même si j'avais de plus en plus peur qu'il ne passe dans la catégorie supérieure, et que moi, je me cantonne à ma place de raté.

« Salut Camille, comment vas tu ? Tu es ici pour essayer de débloquer des fonds pour un projet aussi ? Désolé, je suis fort curieux, surtout quand je suis excité, je peux sans conteste dire que j'ai eu une idée brillante aujourd'hui, même si c'était un projet Russe dans les années nonante qui fut abandonner, j'ai quand même réussi à mettre au point un prototype aujourd'hui. Et de ton côté alors ? »

Je fis la moue, peu certain d'apprécier la curiosité de mon ami. Bien sûr, il n'était pas rare que nous partagions nos plans et nos projets, puisque de toute façon ça donnait rarement grand chose de complètement dingue. Mais sait-on jamais. Et si cette fois ci, c'était la bonne pour lui, mais pas pour moi ? A cette idée, ma main se referma un peu plus fortement autour du papier que je tenais en main et qui représentait un croquis très réaliste de l'arme que je souhaitais créer.

« J'ai eus une idée ... Méchante. » Fut la seule chose que j'acceptai de lui dire, pour l'instant. Il était beaucoup trop tôt pour lui en dire plus et pour entrer davantage dans les détails ! « Mais la tienne, d'idée, a l'air bien plus aboutie que la mienne. Dis m'en plus ! »


©Didi Farl - copie interdite -
Revenir en haut Aller en bas
 

« Brillant or not brillant ? » Ft. D. Camille Baulieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Despicable Me ::  :: Business Island :: La banque :: La Banque des Vilains-