AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi! Dim 17 Nov - 10:31



Neala-Plùm Wallburry

t'as vu la fille avec son rouge à lèvres quand elle sourit, j'ai l'impression de mater le drapeau de l'espagne.

Dix-neuf javelots Un certain vingt-quatre décembre mille neuf cent quatre-vingt-seize Françaises, italiennes, anglaises parce que chez les Wallburry, on fricotte un peu avec tout le monde, see? Etudiante. Enfin voilà quoi.
Hétérosexuelle Célibatârde

Caractère


Je me considère comme une incarnation même de la perfection, du messie. C'est vrai quoi, voyons la vérité en face, la modestie est un trait de caractère extrêmement diabolique. Ne me contredisez point lorsque je vous "révèle" que vous éprouvez un plaisir des plus vicieux à entendre dire vos proches que vous êtes magnifique, et qu'ensuite vous leur répondez que vous n'avez qu'une gueule d'oppossum, en battant intérieurement des sourcils. Je suis peut-être égoïste, démoniaque, mauvaise, sans scrupule, garce, traître, mais sachez que je sais reconnaître quelque chose de juste, et quelque chose qui ne l'est pas. Je ne suis pas vraiment du genre à culpabiliser -heureusement pour moi d'ailleurs, vu les milliards d'objets volés affichés sur le mur de mon salon me servant éventuelllement de trophées- ni à pleurer. D'ailleurs je n'ai pleurer qu'une seule fois. Ou peut-être deux, le jour de ma naissance enfin comme tout être humain basique j'ai envie de dire. J'ai réellement beaucoup de mal à m'attacher aux personnes aussi ordinaires soient-elles, simplement parce que je n'en vois pas réellement l'utilité, à quoi cela peut me servir d'avoir des amis, j'aimerais savoir. Quoiqu'il en soit, traîtez moi de tous les noms, foutez-vous complètement de ma petite gueule d'ange, dites de moi que je suis une véritable garce. Mais sachez que c'est parce que les personnes qui m'entourent n'ont pas une idée ce à quoi ressemble Dieu ou Jésus qu'ils me prennent pour une personne bizarre ou diabolique. Lorsque l'Apocalypse s'abbatra sur notre terrible monde, je serais la seule survivante de ce déchaînement divin, et je construirais un monde. Un monde dont je serais l'unique maîtresse.

Particularité


Tatoué? Percé? Vous connaissez très mal le monde de la délinquance on dirait. Pour moi, de l'encre sur mon corps permettrait à la police de me retrouver plus facilement parmi tous les criminels de la planète. Vous riez peut-être suite à ma dernière affirmation, mais croyez-moi, ayant moi-même quelques contacts actuellement en prison, je sais très bien de quoi je parle. Alors hors de question de me faire installer un piercing je ne sais où rien que pour avoir la classe. Sinon, j'ai un Q.I égalant à quelques galons près celui d'Einstein, et je considère d'ailleurs que l'intelligene est la plus belle des armes. Propre, efficace, ne laissant aucune trace, que demander de mieux n'est-ce-pas? Mais j'avoue avoir une certaine tendresse en ce qui concerne les pistolets. On va dire que c'est juste pour épater la galerie hm? Mon père est un criminel de haut rang, activement poursuivi par la police durant de nombreuses années, jusqu'à son décès. Il s'est fait assassiner par son complice, commettant l'erreur de trop lui faire confiance. Je me considère comme une mythomane ainsi qu'une kleptomane, même si en réalité ce n'est pas vraiment le cas. Je ne suis pas atteinte de ses maladies psychologiques -et heureusement d'ailleurs, aucun trouble ne peut toucher une perfection comme moi, j'éprouve tout simplement un certain plaisir vicieux à mentir aux autres, à les faire prendre de mauvaises directions, et à voler tous leurs biens, réduisant ainsi leur petite existence à néant.
Entretien Psychologique

Je me présente, je suis le Dr. Nefarius. Tu me connais sûrement car je travaille en étroite collaboration avec le Dr. Gru. Je dis bien "étroite", car les minions prennent de la place ! On m'a demandé de te poser quelques questions, pour évaluer tes neurones. Pas de panique, je ne suis pas un vrai médecin... Mais ça, ça sera notre petit secret ! Ça y est, t'es prêt ? T'as pris un café, une petite madeleine et t'as les doigts de pieds en éventail ? Bon et bien, on y va !
Question 1 : Enfant, tu as été du genre casse-couille ou plutôt celui qu'on tabasse sans riposter ?
Enfant, j'étais déjà une véritable diablesse. J'étais unique, je n'étais ni une fille ni un garçon. Mais pour une raison m'étant encore et toujours inconnue, ce côté bad-girl attirait pas mal la sympathie de mes camarades de classe -malgré le fait que je séchais la moitié de mes cours, étant surdouée et que calculer deux plus deux en CP alors que je savais déjà calculer la longueur de l'hypoténuse d'un triangle rectangle m'ennuyait profondément- Et ça ne me déplaisait pas plus que ça au fond. C'est d'ailleurs à partir de mes premières années de collège que j'ai éprouvé un sentiment vicéral de me faire admirer et adorer. J'appréciais beaucoup faire rager les filles de ma classe en leur volant leur fond de teint qui cachait leurs horribles boutons, ou faire disparaître toutes les craies du collège, en regardant la tête des professeurs qui ne pouvaient plus entretenir leurs cours. Bref, casse-couille est un bon mot pour représenter ma personne.
Question 2 : Est-ce que tu as un objet porte-bonheur ? De quoi il s'agit ?
Un objet porte-bonheur? Superstitions inutiles, quand tu nous tiens! Non, je n'ai aucun objet porte-bonheur. Et pour tout vous dire, je maudis tous les criminels de haut nom qui en possède. Ils disent toujours que c'est grâce à ce gri-gri qu'ils achèvent avec brio leur cambriolage, mais pour moi, confier tout son être à un malheureux objet c'est... Inutile. La vie n'est qu'action, réussite, échec, obstacles, rebondissements. Peu importe ce que ton existence te réserve, arrêtes d'espérer par pitié. Parce que l'espérance, la prière, la croyance ne sont que des ingratitudes parmi tant d'autre.
Question 3 : Tu préfère ta maman ou ton papa ? Pourquoi ?
Mon père. Sans grande hésitation. J'étais réellement proche de mon père, c'est lui qui m'a incitée à devenir ce que je suis aujourd'hui et également lui qui m'a tout appris du métier. Il est tout pour moi, et jamais je ne l'oublierais, qu'on me coupe les veines ou qu'on me tranche la tête, j'emporterais son souvenir avec moi jusqu'à ma tombe et je maintiendrais l'honneur des Wallburry au top. Mais sinon, je n'ai jamais été très proche de ma mère. Certes, c'est une maman idéale, toujours là quand on a besoin d'elle mais... Elle ne me correspondait pas, ni à moi ni à ma vocation.
Question 4 : Entre la claustrophobie et la peur du vertige, laquelle te semble moins pénible ?
Sûrement la claustrophobie. Je me rends compte que si j'avais eu le vertige, j'aurais sûrement foiré avec brio toutes mes tentatives de cambriolage ou de délinquance. Je ne rentrerais pas dans les détails, mais sincèrement la claustrophobie n'est capable d'arrêter personne dans sa course, comparé au vertige. A part hum, je ne sais pas moi, dans un ascenseur? Super, maman sauve moi je t'en supplie!
Question 5 : Le mal ? Le bien ? Qu'est ce que cela veut dire pour toi ?
Le mal, le bien, qu'y a-t-il de différent entre ces deux options? La gentillesse, c'est se torturer soi-même. La modestie, c'est se faire du bien en se faisant encenser à longueur de journée en niant une vérité vraie. Vous voyez? Les contraires, les antipodes, ne sont en réalité qu'une même chose. Le bien est démoniaque à mes yeux, le mal est merveilleux. Ce ne sont que des mots après tout. Même le plus sage des moines ou des papes à son propre côté vicieux. Donnez moi une personne totalement pure et innocente, ne connaissant pas les joies des enfers. Et par pitié, ne me dites pas Casimir, ou quelque chose de ce genre.
Question 6 : Quelle est la faculté mentale que tu n'as pas mais dont tu rêve d'avoir ?
Ahah mais voyons. Je suis parfaite, je possède toutes les qualités mentales possibles et imaginables. L'intelligence ouvre toute sorte de portes : détecteurs de mensonge, sixième sens et j'en passe. Mais bon, j'avoue parfois songer à m'introduire dans la tête des autres, et à pouvoir leur parler sans qu'ils puissent me répondre. Etrange n'est ce pas? Leur laisser un petit message d'adieu avant de leur crever les yeux. Leur avouer que c'est moi en réalité qui ai volé les deux millions de dollars à la banque il y a un mois et non pas leur épouse. Ce serait tellement jouissif, n'est-ce-pas?
En réalité je ne suis pas un bonhomme jaune

Ooooh oui, je suis un petit cachotier ! En fait, je m'appelle drunk pancake, mais appelle moi Dieu -j'suis sympa tahu- et j'ai... ah bah tu veux savoir si t'es un violeur ou un pédophile? non mais. T'es déçu ? Attends de connaître la suite ! Je suis un lama, à moins qu'on ne m'ait menti... Il faudrait que je pense à vérifier tout ça ! J'ai pris Nina Agdal, car il faut bien avouer qu'il/elle est orgasmique. D'autant plus qu'il s'agit d'un personnage inventé, parce que personne à part moi ne peut créer une déesse vivante. J'ai connu le forum grâce au projet sur Bazzart, et pour finir je voudrais ajouter ceci : J'AIME LA VIE.



Dernière édition par Neala-Plùm Wallburry le Mer 20 Nov - 15:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: Re: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi! Dim 17 Nov - 10:31



Curriculum Vitae

de Neala-Plùm Wallburry

Compétences générales

De quoi je suis capable? Je suis capable de tout mon cher. Braquer, voler, tuer, blesser, je serais prête à tout pour parvenir à mes fins. Bien sûr, étant une jeune femme d'une extrême élégante et me rendant très bien compte qu'une vie est précieuse, j'essaye de limiter au maximum de crever les deux yeux d'un ennemi à l'aide de mon revolver. J'avoue ne jamais avoir ôté la vie d'autrui, et jamais je ne souhaite en venir à ce genre de moyen. Mais bon, pour réussir dans ce monde qui est celui du crime et de la malfaisance, il faut se détacher du lot, être différent de ces autres blaireaux qui se disent de la mafia russe. En ce qui concerne mes inventions, ainsi que mes actes de délinquance, je ne révélerais rien. Quoi de pire que de révéler à quelqu'un ses plans, et qui ensuite se révélera être un redoutable ennemi connaissant mes faiblesses et mes forces? Je laisserais donc une légère part de mystère sur ce point. Enfin légère est un bien petit mot, hm? Comprenez-moi, il vaut mieux, que dis-je, il faut qu'on en sache le moins possible sur moi, afin de rester l'innocente petite fille pour qui je veux me faire passer. Je peux seulement vous dire que vous avez très souvent entendu parler de moi aux informations, et croyez-moi ou non je suis à l'origine de nombreuses légendes. Le monstre du Loch Ness? C'était moi, mon avion s'était crashé tout près de l'Ecosse, suite à une tentative désastreuse de survie. Enfin, pas il y a quarante ans de cela bien sûr, je n'ai fait que raviver les croyances des Ecossais envers le Loch Ness il y a maintenant quelques mois. C'est aussi moi qui est penché la tour de Pise, mais je ne préfère pas en parler pour l'instant. Mais je travaille aussi dans un espace plus simple, qui n'en reste pas moins efficace: vol de tableaux et d'une immense quantité d'argent dans une des banques les plus réputées du monde, et puis cambriolage dans des petits appartements bref. Pour tout vous dire, je travaille en ce moment sur un projet, sur les Sept Merveilles du Monde. Mais je ne peux pas vous en dire plus, fixez bien votre télévision dans quatre ou cinq ans. Vous voyez maintenant de quoi je suis capable non? Je suis mauvaise, sans scrupule, une vraie garce. Je ferais une excellente «Mon ADN est infecte», n'est-ce-pas?
Et voilà comment je suis arrivé là ...

Moi, Neala-Plùm Rosemary Wallburry, je vais changer le monde. Je vais tailler au couteau mon nom sur les pages de l'histoire, et on me considérera comme une déesse. On donnera mon patronyme à des collèges et des lycées. On accrochera une photo de moi sur les murs de la Maison Blanche. On créera un jour férié à mon honneur. Retenez bien mon histoire, vous aurez peut-être l'immense honneur de conter à votre petite famille et votre groupee d'amis la fameuse histoire de la mythomane kleptomane Neala-Plùm Wallburry.

Tuer une colonie de fourmies rouges semblant quelque peu énervantes, voler toutes les petites culottes de la garce du troisième, faire divorcer un couple marié depuis une dizaine d'années rien qu'en scrutant l'homme avec des yeux ravageurs. Derrière cette image de petite fille sage et puérile, j'étais une véritable bad-girl, le diable à l'état pur. Avec un style quelque peu particulier, certes, mais la routine ne m'intéressait pas. Je voulais me détacher du lot, me faire remarquer. Je possède un Q.I presque égal à celui d'Einstein. Oh et puis zut, je suis bien plus rusée que ce vieillard sorti de nul part. Et puis, c'est vrai quoi. Lui, il a tout découvert pendant qu'on ne savait rien, pourquoi lui attribuons-nous tant de mérite, alors qu'il n'a rien fait de sa pauvre vie à part profiter de sa gloire dé-méritée? Pathétique. Moi, Neala-Plùm, mythomane professionnelle, j'aime voir les larmes couler sur votre visage naïf. J'aime tailler au couteau les sourires des petites princesses. Les petites vies bien emmerdantes et ordinaires qu'entretiennent les filles de mon âge, à mes yeux ne sont que niaiseries bien inutiles. Seulement une seule existence nous est accordée : pourquoi s'obstiner à faire comme les autres alors, je me le demande bien.
Je croyais pourtant que j'étais parfaite. Que rien ne pouvait m'arrêter, qu'aucune limite ne me stopperait dans ma course, qu'aucune faiblesse ne m'animait. Je possédais toutes les compétences requises pour régner sur ce monde cruel. Mon père me contait souvent autrefois qu'une seule chose avait le pouvoir de faire battre le coeur inerte de criminel comme lui et moi. Malheureusement pour moi, son dernier souffle fut programmé plus vite que prévu, et il n'eut pas le temps de m'avertir. Voulait-il me mettre en garde contre cette chose ? Cette chose qui vous frappe en plein fouet sans vous prévenir? Qui nous donne cette sensation si douce qui nous caresse le coeur ? J'aimerais pouvoir répondre à ces questions, mais mon intelligence sur-développée ne peut pas trouver une explication logique à tout cela. J'étais prête à tout, absolument tout, pour ne pas connaître le goût amer de la faiblesse. L'amour est une faiblesse. L'amour est une faiblesse. Je ne l'ai appris que trop tard à mes dépends. Je croyais que tout pouvait être contrôlé, programmé par la science, l'intelligence, la ruse. Mais non. J'ai besoin de quelqu'un pour me guider, pour me dire quoi faire. A présent, je suis perdue. Papa, est-ce trop espérer de croire en ta résurrection? Tu m'avais promis que tu resterais avec moi jusqu'à ce que je puisse voler de mes propres ailes. Tu m'avais promis que tu deviendrais invincible. Tant de promesse pour trop peu de résultats. Si la mort de mon géniteur il y a bien des années de cela m'a appris quelque chose de primordial, c'est bel et  bien que toutes vos croyances, vos espérances, vos prières sont vaines. Pour avancer dans la cruelle prison qu'est la vie, il faut agir, peu importe les conséquences. Vous vous mettez la police, le gouvernement, le président sur le dos? Tant pis, au moins vous aurez cette satisfaction qu'est d'avoir rempli votre objectif. Quel est le mien vous demandez-vous? Arriver à l'oublier. Et ensuite, je le jure sur ma propre existence, je règnerais en maître sur ce monde.

«Tu l'as c'est bon?» Je regardais l'immense liasse de billets dans ma main gauche, un sourire horriblement provocateur aux lèvres. «Tu crois quoi? Bien sûr que je l'ai.» Tandis que j'accourais vers mon coéquipier Jayden, un bruit sourd, mais tout de même assez fort pour que je puisse l'entendre retentit dans la salle du coffre-fort. Nous avions réussi à passer les gardes du corps de la banque, à contourner les caméras de surveillance en analysant peu avant la mission les angles morts et les zones exposées, et à ouvrir le coffre-fort du millionnaire du coin. Nous ne pouvions pas nous faire coincer à ce moment précis, cela se révélerait trop ironique. «Planque-toi!» s'écria Jayden, tout en parlant assez bas pour ne pas se faire repérer. Je lui obéis à la seconde qui suivit ses dernière paroles, en me plaquant contre un mur, de telle sorte à me trouver à un angle mort de la caméra de surveillance se situant juste au-dessus de moi. Je dois avouer que j'étais horriblement stressée. C'était tout de même une très grosse mission cette fois-ci. Auparavant, je me contentais simplement de voler deux ou trois cents billets verts au vieillard d'à côté, qui d'ailleurs semble avoir un petit faible pour moi. Mais ce stress, cette sensation qui nous nouait la gorge à moi et à Jayden, les battements du coeurs incontrôlables, les mains moites. J'avais à peine dix-sept ans à l'époque, et je cambriolais déjà un millionnaire fou furieux, dans l'une des plus grosses banques du monde en Chine. «Jay! Tu les vois?» La respiration mi-coupée mi-haletante, je glissais sur le sol de la pièce avec la plus grande discrétion vers mon meilleur ami. «Non. Je pense qu'ils sont plus là. On attend le mec qui doit venir nous chercher, remet ta perruque.» Je m'exécutai avec une rapidité impressionante, en replaçant ma perruque blonde. Je me faisais passer pour la maîtresse de Jayden, qui lui jouait à la perfection le millionnaire trentenaire que nous devions voler. Une fois devant le coffre, et Jayden me pris par l'épaule, ce qui me fit rougir. Et croyez-moi, ça ne m'arrive que très peu souvent,  il fallait que j'y remédie. «On y est bientôt.» Mon sourire s'élargit, tandis que je plongeais mon regard dans celui de mon ami. «Oui. On va enfin pouvoir s'acheter une maison de vacances à Paris.» lui répondis-je, dans le rôle de la femme secrète du millionaire, pour ne pas se faire coincer par les caméras. Un garde surgit alors de la porte du coffre, pour vérifier que la transaction se passer bien. «Mon brave, nous avons fini, nous pouvons y retourner.» J'acquiesai d'un geste approbateur, serrant plus fort le bras de Jayden. On a réussi. On a cambriolé un des êtres les plus riches de la planète.

«Neala?» Mes bras enroulés autour du corps du jeune homme et les yeux rêveurs, je plongeais mon regard émeraude dans le sien suite à son appel. «Oui ?» Les joues rosies, les mains presque moites, la respiration haletante, les battements du coeur torturant ma poitrine, je connaissais le terrible sentiment qui me frappait. Durant toute ma vie, jamais je n'ai ressenti quelque chose de ce genre, et je pensais vainement que jamais je n'aurais à m'y confronter. Mais voilà, il fallait bien que ça arrive un jour ou l'autre. J'étais éperdument et passionnément amoureuse de Jayden. Au début, je ne le considérais comme un simple pion, l'homme qui irait en prison à ma place si on se faisait attraper. Mais au fil du temps... Je me suis attachée à lui. Un peu trop. Et pour moi, il est maintenant toute ma vie. Celui que je désire plus que tout au monde, celui pour qui je serais capable de tout, le seul qui est capable de m'arracher la vérité de mes propres lèvres de mythomane. Et c'était mauvais, très mauvais pour ma réputation de criminelle sans coeur. «T'imagines? Ca fait bientôt deux ans qu'on bosse ensemble. C'est passé tellement vite...» Je reposais ma tête sur son épaule, la nostalgie submergeant mes pensées. Ces crimes, ces vols, ces braquages, ces souffrances... Pourquoi ne pas tout laisser de côté? Après tout, je pense que tous ses rêves de gloire ne sont que des enfantillages parmi tant d'autres. Je sors tout de même d'une adolescence très mouvementée je dois dire. Et merde. Vous voyez? Vous voyez ce que Jayden arrive à me faire penser? Je serais prête à abandonner mes objectifs, mes rêves, mes désirs pour vivre une simple jolie histoire avec un homme ? C'est vrai. M'écarter du monde de la délinquance simplifierait ma vie en tout point. Mais... Je veux surpasser mon père. Effacer le nom de Dylan Wallburry, et écrire le mien à la place. Faire en sorte qu'il soit fier de moi, et qu'il ne m'aie pas éduqué en criminelle pour qu'au final je devienne une femme mariée amoureuse complètement transie. «Tu sais Neala... Je pense que...» Et c'est là que le pire arriva. Ses lèvres vinrent se poser sur les miennes et le souffle chaud de sa respiration contre mon cou me submergea. Un intense sentiment de bonheur se promenait le long de mon échine sous forme de frisson, et ses mains se posèrent sur ma nuque, tandis que je serrais toujours Jayden dans mes bras. Oui, je me sentais faible. Extrêmement faible, vulnérable. Même le plus idiot et stupide des humains pouvaient mettre fin à mes jours avec un simple bâton à ce moment précis. J'avais honte, mais en même temps, j'étais euphorique. Je ne voulais jamais ressentir ça, alors pourquoi me fait-on subir ce... Bonheur absolu... J'avais un choix à faire : ma carrière ou mes sentiments. Apparemment, mon cerveau et mon corps choisirent la deuxième option, puisque peu après ce baiser passionné, je m'enfuyais en courant, errant dans les rues ne savant plus quoi faire, tandis que mon coeur me torturait la poitrine.



Dernière édition par Neala-Plùm Wallburry le Mer 20 Nov - 15:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 260
Age : 24

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi! Dim 17 Nov - 10:36

Bienvenue ici mystérieuse encore inconnu(e)   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 266
Age : 23

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi! Dim 17 Nov - 10:39

Un visiteur venu d'ailleurs haaaaan  
Sinon tu n'es pas un zombie? Un horloge géante? Est-ce que tu m'offres une glace? C'est cool les glaces. Ca va tu n'as pas trop peur? Tu es encore là? *sort*         
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: Re: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi! Dim 17 Nov - 10:51

Merci beaucoup vous deuuuuux  

WILFRIED + KEUWA? EST-CE-QUE J'AI L'AIR DE RESSEMBLER A UNE HORLOGE GEANTE? NON MAIS OH, TAKRUKOI, J'SUIS PAS BIG BEN DE LA BELLE ET LA BÊTE  JOSUIS TOUTE COLERE, PAYE POUR TES CRIMES PAUVRE FOU.  Mouais bon, j't'offre une glace, juste parce que je viens juste d'arriver et que je dois me faire une couverture. /pique une glace à un mec déguisé en casimir juste à côté/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 148

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi! Dim 17 Nov - 10:54

Oh une Nina A. ! Bienvenue sur le forum mademoiselle ! *parle avec un faux accent d'anglais s'exprimant en français*
Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas à contacter le staff en cas de soucis !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: Re: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi! Dim 17 Nov - 11:11

Merci beaucouuup  J'vous harcèle avec plaisir mamzelle *prend un accent de pédophile psychopate tout en essayant de parler normalement /out/*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 266
Age : 23

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi! Dim 17 Nov - 11:42

Nah mais t'avais pas de tête avant TT *prend la glace et l'avale cul sec mouhaha* toi je t'aime bien, en plus t'es une british aussi haaaan
                                                      
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 165

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi! Dim 17 Nov - 11:44

Bienvenue chez les fous ! *oui hein Will et Shel donnent très bien l'exemple ♥️*
Courage pour ta fichette Cool 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 105

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi! Dim 17 Nov - 15:04

Wouuuuuuuuh ! Bienvenuuuuuuuuuuue jolie demoiselle !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 125
Age : 26

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi! Dim 17 Nov - 20:38

Bienvenu sur le forum femme de mes rêves   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 158

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi! Dim 17 Nov - 21:39

NINA ♥.♥

welcoume
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: Re: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi! Dim 17 Nov - 22:30

c'que t'es jolie, toi.  bienvenue & bonne chance pour ta fiche.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: Re: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi! Mer 20 Nov - 15:39

Nyaaaah merci beaucoup tout le monde pour l'accueil   Vous êtes tous bandants aussi ici dites moi  *out*

Willfried, t'as pas d'excuses, cherche pas pf  Moui, bon j't'aime bien aussi faut bien l'avouer, mais chut le dis pas sinon je te coupe les boobz   (que tu n'as pas d'ailleurs Arrow  ) Hanw, c'est rien que pour moi l'avalanche de smiley             ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 127

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi! Ven 22 Nov - 10:27

Bienvenue ! Elles vont bien s'entendre je sens, ou pas   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 148

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi! Ven 22 Nov - 11:52

Il faut que cette faiblesse ait raison de toi ! Attention à ne pas en faire une femme infaillible en dehors de son amour pour son coéquipier, et ça sera perfecto ! Je valide la fichounette !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: Re: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi! Sam 23 Nov - 9:44

ELEONORE Merci beaucouuup  Ahah on verra ça  Tout le monde est fou de ma petite Neala takrukoi  

MAYA Marciiiiii  Et ne t'inquiète pas, Neala vous réserve bien des surprises, et est loin d'être parfaite crois moi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: Re: (neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi!

Revenir en haut Aller en bas
 

(neala-plùm) si la vie te tourne le dos, touche lui le cul pardi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Despicable Me ::  :: Entretien d'embauche :: Zut et flûte !-