AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 « C'est grave docteur? » ♦ Ft. Leigh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 266
Age : 23

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: « C'est grave docteur? » ♦ Ft. Leigh Dim 17 Nov - 18:09



    Will s'était installé sur l'un des fauteuils en plastique de la salle d'attente du docteur Lincoln. Probablement encore un vieux rabat-joie avec une pendule mal réglée. Après tout qu'est-ce qu'il en pouvait lui si sa foutue horloge avançait de trois minutes et huit secondes? C'était plutôt lui le cas désespéré, de base il l'avait qualifié de "cas intéressant" après tout. Il avait dût mal le prendre et du coup l'avait envoyé probablement dans un cabinet tristounet et vieillot avec des peintures d'animaux sauvages et d'un certain Sigmund Freud au milieu qui avaient leur place sur le mur. Lui qui s'était dit qu'aller voir des psys était un phénomène de mode et que c'était cool, ils ne voulaient plus le lâcher maintenant. Tout ça parce que le médecin lui a conseillé d'aller en voir un après s'être brûlé en construisant un énième prototype de machine à remonter le temps. Ben quoi? Il n'allait tout de même pas mentir sur sa santé à un médecin, il n'en pouvait rien s'il ne l'a pas cru non plus. Décidément la médecine moderne le décevait énormément. Affalé dans cette salle qui ressemblait plutôt à un couloir de la mort, il grignotait des friandises en attendent de découvrir la nouvelle tête avec qui il devrait discuter. C'était amusant comme situation, ne pas choisir la personne avec qui il faudra parler. Surtout que le jour tombait assez mal, il était presque en train de battre son record dans ses expérimentations, sa pomme avait été envoyée à trois secondes et vingt centièmes dans le passé, un exploit. Bon forcément c'était loin de le ramener vingt-quatre ans en arrière, mais c'était déjà bien.  Visiblement le jour tombait mal pour tout le monde puisqu'il était seul, ce qui rendait l'endroit plutôt triste. « Bonjour! » fit-il soudainement alors que la porte du cabinet venait de s'ouvrir. Le tout bien entendu avec la bouche pleine de friandises. Il découvrit alors la psy qui ne ressemblait en rien à ce qu'il s'était imaginé. Elle était plutôt jolie, ça changeait du vieux barbu peu ragoûtant, puis elle avait l'air gentille. Il lui tendit alors le paquet de bonbons avec un sourire en coin. « Vous en voulez? C'est drôle, je vous imaginais plus masculine, plus barbue aussi et peut-être plus grande. » Il pénétra alors dans le cabinet, observant un peu la déco, relativement satisfait. Il glissa ses mains dans les poches de son pantalon après avoir rangé son paquet de friandises avant de se diriger vers l'horloge. « Jolie horloge, je collectionne les horloges en tout genre. Enfin je ne sais pas pourquoi je vous dis ça, je déteste les horloge, leur bruit m’insupporte surtout si elle ne sont pas à l'heure. » Il continua l'inventaire du lieu, plutôt curieux puisqu'il changeait radicalement de ce qu'il avait connu jusqu'alors. Il posa son regard sur les bonbons à la menthes et se retourna alors en décrétant: « Vous n'avez pas de sucettes? C'est cool les sucettes, tous les docteurs cool ont des sucettes. » Il esquissa alors un sourire en se rendent compte qu'il ne s'était pas présenté. Il lui tendit alors la main  « Au fait, je suis Willfried Methardus, votre nouveau patient. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 73

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: « C'est grave docteur? » ♦ Ft. Leigh Dim 17 Nov - 19:15

... ... ...
Willfried & Leigh




∞ C'est grave docteur?

C'était devenue ma nouvelle façon favorite d'avoir de nouveau patient, prendre ceux dont les autres psychologue ne savait plus quoi faire. Après tout, il se rendait moins compte de mon manque de talent dans le domaine. Je regardais le dossier qui se trouvait devant moi, je pris seulement le temps de lire le prénom, le reste ne m’intéressait pas, j'aimais apprendre les problèmes des autres alors je n'allais pas gâcher ce plaisir en le lisant d'avance. Ainsi il s’appelait, Willfried Methardus, j'étais bien curieuse de savoir ce que cette rencontre allait donner, il allait probablement finir par me fuir comme la grande majorité des patients avant lui. C'était devenu un cycle naturel pour moi. J'entendis de l'autre côté de la porte que quelqu'un s'y trouvait, mais je n'allais pas lui répondre immédiatement. Après tout si je voulais sembler être une psychologue bien occuper je devais le faire patienter au moins quelques minutes. Je me levais quand même de ma chaise et commençais à me dirigeais vers le miroir, j'adorais porter des vêtements de docteur, après tout j'en étais une non ? Je me laissais quelques fois tenter par un tailleur et une jupe, mais je trouvais que cet habit me donnait un air plus professionnel.

Une fois que j’eus décidé qu'il avait assez attendu, je quittais le bureau question d'aller l'accueillir. Ce que je remarquais en premier était qu'il avait eu du mal à me saluer dû à la quantité de friandises qu'il était entrain de manger. Heureusement je n'étais pas dentiste. "Bonjour, je suis prête à vous recevoir." Je laissais la porte ouverte à mes côtés, l'invitant à me suivre. J’espérais sincèrement qu'il n'était pas là dû à un problème obsessif envers les friandises seulement, certains problèmes m'ennuyaient. Voyant qu'il me tendait les friandises, je lui répondais d'un sourire avant d'en prendre une et de la manger. je ne disais jamais non à quelque chose de gratuit. Il était vrai que j'étais bien différente de mon collègue. "Oui merci. J'espère que vous n'êtes pas trop déçu."

Une fois qu'il fut entré je fermais la porte derrière lui et je me dirige vers le fauteuil qui lui es destiné question de l'invité à s'y asseoir. Son observation sur les horloges me décroche un sourire, finalement il ne sera peut-être pas ennuyant. Ça démarche et sa façon de parler attise grandement mon attention. "Pourquoi les collectionner si vous les détester ? D'ailleurs, la mienne est-elle réglée correctement ?" Les psychologues devait poser des questions pour aider leur patient à s'aider et se comprendre seulement, mais il fallait surtout les écoutés et j'étais consciente de faire le contraire. Ma curiosité était beaucoup trop grande pour que je ne cherche à rester neutre. Je riais légèrement lorsqu'il disait que seul les docteurs cools avait des sucettes, je ne m'étais jamais vraiment considéré de la sorte. "Désolé de vous décevoir, mais je n'ai que c'est bonbons à la menthe dépareillés." Je ne dépensait rien pour ce bureau, les bonbons étaient là uniquement parce que j'en avait prit une trop grande poignée dans les restaurants où j'allais et je ne les gardais pas pour moi-même puisque je détestais les bonbons à la menthe. Je tendais ma main à mon tour. "Enchanté M. Methardus. Vous pouvez prendre place." J'avais choisi une belle chaise sur laquelle on pouvait s'arranger pour la place du patient et un magnifique fauteuil des plus confortable pour moi, comme on voit dans les films. Ça avait couter plutôt cher à papa, mais c'était pour une bonne cause. Comment être un bon docteur sans de parfaits endroits pour s'asseoir.

Je prenais place avec un calepin dans mes mains et un crayon.. pour le look quoi. "Racontez moi ce qui vous amène ici" Question large qu'il pouvait développer comme il voulait. Certains me parlaient de la raison même pourquoi leur ancien docteur m'avait envoyé leur dossier, d'autres me parlait de ce qu'ils croyaient être leur problème principaux, dans tous les cas c'était la question de base, du moins à mes yeux.  



© .JENAA
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 266
Age : 23

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: « C'est grave docteur? » ♦ Ft. Leigh Lun 18 Nov - 17:49




    Déçu? Oh que non, elle avait l'air sympa, en tout cas elle aimait bien les friandises, c'était un bon point. Qui n'aimait pas les friandises après tout? Bon d'accord il avait un énorme problème de dépendance à ce niveau, bien que ce fut clairement dut à un manque d'affection lors de sa plus tendre enfance. Enfin ce n'était pas le pire de ses problèmes, preuve en était qu'il tiquait déjà sur l'horloge, comme s'il montrait son obsession du doigt. Il se tourna vers elle dans un pivotement de chaussure lorsqu'elle s'interrogea sur ce qu'il venait de dire sur l'engin à tic tac.

    « En fait je n'en sais rien, ça me semble être une évidence, puis croyez-moi, ces petites choses sont mieux en sécurité que dehors à se balader. D'ailleurs la votre est charmante, joli modèle, personnellement j'ai un faible pour les coucous suisses, c'est toujours amusant de voir cet oiseaux vous surprendre. » Il jeta un coup d'oeil rapide à sa montre qu'il planquait dans la poche de sa veste histoire de répondre à sa seconde question. « A vrai dire elle retarde de trois minutes vingt-sept seconde, c'est énorme. Permettez-moi d'y jeter un oeil. » Il décrocha l'objet du mur avant de la régler à la seconde près avec soin avant de la remettre en place comme si de rien n'était. « Voilà, maintenant elle est pile à l'heure. » fit-il en admirant le résultat. Il se détacha enfin de l'horloge pour continuer son inventaire du lieu avant de s'approcher de nouveau du médecin. « Je peux vous amener des sucettes qu'on partagera dans ce cas »

    Il jeta ensuite un oeil à la chaise sur laquelle il devait prendre place, y prit place bien confortablement.  « Puisque nous devons nous voir au moins une fois par semaine, autant que vous m’appeliez directement Will, c'est plus sympa. » Il finit par se relever, ne tenant pas en place. « Si ça ne vous dérange pas je préfère rester debout, rester assit c'est pour les vieux croûtons qui finissent dans des chaises roulantes après avoir bien vécu. » Il se mit à faire les cent pas au centre de la pièce en méditant ensuite à sa question. Bah après tout les médecin étaient tenu au secret professionnel et elle ne saurait pas de quel côté il était après tout en plus ça lui donnera un air cool.

    « Oh c'est une très très longue histoire vous savez, plutôt ridicule je dirai même. Je travaillais simplement dans mon laboratoire secret installé dans le grenier sur un  prototype de machine à voyager dans le temps, j'en était à mes tout premiers essais pour tout avouer et quand j'y repense, c'était absolument médiocre. Bref disons que l'engin s'est mit à crépiter de vibrer de partout jusqu'à finir par exploser en me cassant le bras pour le coup. Il fallait bien que je me soigne donc je me suis rendu à l'hôpital où j'ai rencontré le médecin. Quand je lui ai raconté ce qu'il s'était passé, il m'a dit que j'avais probablement eu un choc qui m'avait fait délirer, ce qui était totalement stupide, je sais très bien ce que j'ai eu quand même. Du coup, il m'a conseillé d'aller voir un psy, en fait c'est la mode en ce moment, les gens vont voir des psy pour un rien alors je me suis dit "pourquoi pas, ça doit être cool d'aller voir un psy" et voilà comment j'ai atterrit chez votre collègue qui m'a gentiment renvoyé, ironiquement parlant bien sûr. » Il prit le temps de respirer quelques secondes avant de se tourner vers la demoiselle histoire de s'assurer qu'elle avait bien tout suivit et noté malgré la vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 73

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: « C'est grave docteur? » ♦ Ft. Leigh Dim 24 Nov - 15:13

... ... ...
Willfried & Leigh




∞ C'est grave docteur?

Oh cette petit obsession envers les horloges était tout à fait délicieuse.  Voyant qu'il me proposait de régler mon horloge, je ne pu que le laissez faire. "Oui bien sure allez-y" Je ne pu m'empêcher de sourire alors qu'il sortait une montre de sa poche et s'occupa de régler l'heureuse. Une psychologue douée ce sera contenté de lui faire parler de cet intérêt pour les horloges... mais je n'étais pas une psychologue douée. "Mais dites-moi, comment faites-vous pour être absolument certain que ce n'est pas votre montre qui a de l'avance?" Je désirais avoir cette réponse, savoir jusqu'où sa connaissance envers l'heure exacte allait bien que ça n'allait absolument pas l'aider. La curiosité était mon plus vilain défaut...Et puis non pas du tout j'en avais des bien pires. Voyant qu'il me proposait d'apporter des sucettes, je ne pu qu'être d'accord avec cette idée, ça allait le rendre heureux et moi ça ne me couterait pas un sous, ça ne pouvait pas être plus parfait. "Ce sera avec plaisir."

Commencant presque à être étourdie par toutes ses gesticulations, j'étais un peu soulagée de le voir s'asseoir.  L’appeler par son surnom ? Je n'y voyais pas de problème. Surtout qu'il avait l’intention de revenir plus d'une fois ce qui était particulièrement rare. "Bien sure, Will." Personellement, j'adorais beaucoup trop qu'on m'appelle docteur alors je n'avais pas vraiment envie de lui dire qu'il pouvait faire de même. Mais bon j'allais peut-être changer d'idée avec le temps. Je n'eu même pas le temps de terminer ma pensée qu'il était de nouveau debout. Hyperactivité ? C'était certain, mais même si c'était étourdissant c'était aussi très divertissant alors je ne me plaignait pas. Bon j'aurais dû lui proposer de consulter un médecin pour avoir une médication en se sens, mais je n'en avais pas envie. De l'imaginer complètement assommé et justement assis me semblait complètement triste. Il voulait être debout pendant qu'il le pouvait encore, je souris à cette explication . "Faite ce que vous voulez!" Oh oui il pouvait faire absolument tout ce qu'il voulait, je n'allais certainement pas le freiner tout comme je n'avais aucune envie de le changer.

Sa réponse à ma question me prit pas surprise. Une machine a voyager dans le temps ? Je dus rester bien concentré vue la vitesse à laquelle son explication était sorti et je dus prendre quelques instant à la fin pour tout analyser. Il était inventeur. Intéressant, j'adorais les inventions des autre et une machine à voyager dans le temps c'était absolument merveilleux. Je dus me frapper mentalement pour essayer de ne pas penser à ça. Je dus faire un retour temporel dans ma mémoire afin de me rappeler de la suite de son monologue, en résumé le médecin lui avait conseillé mon collègue qui lui me l'avait envoyé pour une raison qui m'était maintenant évidente. Il était un vieux grincheux et préférais les clients dépressif, j'étais d'ailleurs très amusée à l'idée de le voir dans son bureau. "Et bien maintenant vous êtes dans le mien." Je lui adressais un sourire sincère. Je n'avais pas l'intention d'abandonner aussi rapidement que mon collègue, en fait j'étais convaincue ne pas avoir à le faire, après tout lorsqu'il allait réalisé que je n'étais pas vraiment douée dans mon métier, il allait partir et ne plus revenir.

"Vous êtes un inventeur ? Est-ce qu'il s'agit de votre occupation principal ou d'un passe temps ?" Je ne demandais pas ça pour mon interrogation personnel, enfait pas complètement, mais les horloges et les invention était les deux choses dont il m'avait majoritairement parler présentement et je voulais tenter de faire un travail efficace en lui en demandant plus. Je changeais de position dans ma chaise afin de me mettre dans la direction dans laquelle il se trouvait. Je regardais la page blanche qui se trouvait sur mon calepin, habituellement même après quelques minutes elle était complètement rempli de gribouillis, mais je n'avais même pas eu envie de dessiner plutôt que de réellement écouter ce qu'il me disait. "Donc si j'ai bien compris...vous êtes ici pour parler, mais vous n'avez aucun problème que vous aimeriez régler ?" Un client qui venait à mes consultations sans avoir réellement quelque chose à régler ? Cela me semblait presque trop parfait pour être vrai. Je savais que selon les règles je n'aurais pas dû poser cette question, mais c'était la première fois que je rencontrais quelqu'un venant consulter par simple plaisir. Du moins, c'était l'impression que j'avais.

© .JENAA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: Re: « C'est grave docteur? » ♦ Ft. Leigh

Revenir en haut Aller en bas
 

« C'est grave docteur? » ♦ Ft. Leigh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Despicable Me ::  :: Business Island-