AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 « Just Friends » Ft. Maya S. Sandler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 260
Age : 24

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: « Just Friends » Ft. Maya S. Sandler Dim 17 Nov - 19:04


    Cela devait remonter trois, quatre ans facilement... Un accord, avec un mère bien trop obnubilée par la descendance de son fils qui était quand à lui complètement plonger dans ses études sur la physique. Lui qui se fichait bien de la gente féminine et du fait d'assurer sa descendance, il rêvait plutôt qu'on conserve son cortex cérébral dans un bocal. Et pourtant, c'est de là que c'est créer l'accord qui changera à jamais la vie de notre cher Génie... Celui de rencontrer une fois une fille par année, à chaque fois à la même date, cet unique rendez vous pour enfin avoir la paix pour un an. Jamais il ne fut en retard a propos de cela, jamais, il n'aimait pas être en retard, il n'aimait pas que sa mère lui téléphone trois fois par jour pour lui dire à quel point elle voulait être grand mère... Du moins dans quelques années. A quel point elle rêvait de torturé une belle fille... Cette femme n'était vraiment pas net ! Sheldon ne le niait pas, c'est pour ça que jamais il ne rompit cet accord, jamais il n'était en retard à cette date fatidique... Et c'était à la fois un de ses rares contacts avec la gente féminine, ce qui ne pouvait que l'aider à comprendre le genre humain. Donc bien souvent, ce genre de rendez vous, quand il excédait les dix minutes, étaient fort intéressant pour ses études sur le genre humain qu'il ne comprenait pas vraiment toujours.

    C'est ainsi que pendant cette unique soirée, il avait l'occasion d'enfiler un costume élégant, de sortir son nœud papillon, si son colocataire ne le lui avait pas voler. Mais sans vraiment vouloir s'expliquer, Sheldon ne se fit pas des plus beaux pour la charmante inconnue portant le pseudo de ''Juliet34652''. Au fond, il s'en fichait bien de qui était cette demoiselle, il savait qu'il n'aurait pas de suite à cet histoire. Il regarda sa nouvelle montre digital, récemment acquise à cause d'un cinglé qui a jeter l'ancienne chez les voisins, dix huit heure trente... Si il démarrait maintenant, il aurait un bus pour aller au centre ville, et ainsi arrivé à l'heure à son rendez vous qui était dans une heure, devant un petit restaurant de cuisine française, Sheldon ne le connaissait pas, mais d'après les critiques sur internet, il semblait bon. Donc l'homme parti confiant dans vers ce restaurant, ayant déjà réservé pour deux, ça revenait moins cher il paraissait de réserver à l'avance, et il était aussi sur d'avoir une table. C'est ainsi qu'il parti à l'aventure, soupirant légèrement comme chaque année ce jour-là, c'était une perte de temps à ses yeux, bientôt il pourrait conserver son cerveau et sa conscience dans une machine, il n'aura pas besoin d'une quelconque compagne.

    •••

    Il arriva tout juste à l'heure devant le restaurant, la circulation fut bien plus rude qu'il l'avait prévu, et c'est vraiment de justesse qu'il arriva à l'heure devant le restaurant et attendit patiemment, allumant son portable, les dix première minutes, il n'eut aucune nouvelle de cette inconnue... Et encore dix autres longues minutes se suivirent, toujours personne. Il était dans une sale situation, il n'avait plus le temps de sympathisé avec une inconnue sur le net et de l'invité en dix minutes. Il fouilla alors rapidement dans son répertoire, et appela son premier numéro féminin, et bien le seul :

    « Allo Maya, c'est Sheldon... Dis, j'ai un soucis, avec ma mère on a un accord que je dois avoir un rendez vous dit ''galant'' avec une femme, mais la personne avec qui j'ai rendez vous ne s'est pas présenter, il me semble qu'on appelle ça poser un lapin, et j'ai un réservation pour deux qui expire dans.... Huit minutes et trente deux secondes au petit resto français au coin d'Eden Park's, tu penses pouvoir arriver jusque là en moins de huit minutes et qu'on dîne ensemble ? Ne t'en fais pas, je paye, il paraît que ça motive les gens pour dîner avec eux, merci ! A tout de suite, bisous. »

    Il raccrocha sans lui laisser le temps de répondre, au fond, ce n'était pas vraiment une invitation, c'était presque une belle insinuation pour la pousser à venir, même si au fond, il ignorait si elle allait vraiment venir... Quoique, vu les argument de notre cher Sheldon, et le caractère de Maya... Il calcula qu'il y avait plus de quatre vingt cinq pour cent de chance qu'elle vienne, et un peu plus de soixante pour qu'elle arrive à l'heure même... Voir peut être cinquante pour cent, il ne savait pas précisément pour être franc. Après tout, il se basait sur des statistique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 148

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: « Just Friends » Ft. Maya S. Sandler Dim 17 Nov - 20:53

Huits minutes, top chrono !


« I wanna be the one to walk in the sun. Oh,girls ! They wanna have fun... » Je m'imaginais sur scène, devant une foule dansant en rythme, m'accompagnant dans ma folie ! Ma brosse à cheveux me servait de micro, alors que ma frange me tombait devant les yeux. Je n'y voyais pas grand chose devant mon miroir, mais je m'en fichais : j'étais une popstar ! Encore en petite culotte, avec un t-shirt trois fois trop grand et des chaussettes remontées jusqu'au genoux, j'avais une dégaine qui vendait véritablement du rêve ! Je sautillais, traversant le couloir de mon appartement en rythme, sous le regard presque inquiet de mon chat, Robert. Pauvre matou... Lui aussi avait probablement envie de s'amuser. Tout autant que moi ! L'attrapant pour le ramener jusqu'à mon épaule, je l'embarquais avec moi dans ma petite chorégraphie improvisée. Je remuais mon popotin, m'avançais jusqu'à mon canapé, et grimpais dessus. Robert n'était pas bien rassuré, puisque je pouvais sentir ses griffes sortir de ses petites pattes, pour se cramponner à moi. « Wow ! Du calme ! » Je le libérais en l'éjectant -avec douceur- sur le fauteuil voisin. « Si tu me griffes, ça va piquer sous la douche après ! » C'est que j'avais une peau de bébé, pardi ! J'en prenais soin ! Lui offrant une petite moue boudeuse, j'enchaînais immédiatement par des excuses auprès de mon public imaginaire, et je sautais du sofa pour reprendre mon show. Ce que j'aimais ces petits moments durant lesquels je pouvais lâcher prise et me détendre. J'adorais chanter... Je trouvais que cela avait même des effets thérapeutiques ! Le chant soignait les déprimes et dépressions en tout genre ! Il remontait le moral et chassait le stress. C'est pour dire à quel point je chantais en ce moment, depuis que l'on m'avait annoncer ma promotion -dont je ne pouvais parler à personne. Tu vois un peu la délicatesse de la chose ? Tu peux stresser face à l'inconnu, la nouveauté... Mais tu le fais en silence chérie, parce que tu bosses pour une agence secrète ! Ah ! J'adore le dire ! Agence secrète ! Ça me donne l'impression d'être une James Bond Girl du bien. Il faudrait que je m'achète une robe avec des paillettes ! Pour l'instant, je n'avais aucun problème avec ma semi nudité et l'exhibition de mes sous vêtements face à mon chaton. Il squattait suffisamment mon dressing pour ne plus avoir à prendre peur à la vue de mes petites culottes. J'avais pris soin de tirer les épais rideaux du salon, pour ne pas que les propriétaires de l'immeuble d'en face ne profite de la vue ! J'étais maline ! ...Bon ok, j'ai déjà été surprise ainsi, quelques jours après mon arrivée dans le quartier !

La chanson était presque terminée, alors que je me déhanchais sur la table basse d'une manière que j'imaginais sexy mais qu'aucun homme n'aurait supporté très longtemps sans pouffer de rire. Jusqu'à ce que la sonnerie de mon portable ne me stoppe, du moins... « Allô, ici la fille qui veut juste s'amuser, j'écoute ? » Je n'avais même pas pris la peine de lire le nom sur l'écran de mon téléphone, puisque je m'étais précipitée pour répondre en ne manquant pas de glisser avec mes chaussettes. Et je n'eus d'ailleurs pas le temps non plus de répliquer, que mon interlocuteur avait déjà raccroché. Fixant l'écran, je tenais tout de même à mon droit à la parole. « Salut ! Ça va et toi ?! Ça me fait tellement plaisir ! Ah oui ? Et bien, oui, pourquoi pas... Je peux te rendre ce service ! Huit minutes ? C'est large ! Non mais t'es fou, c'est normal ! A tout de suite mon biquet ! » J'avais l'air détendue... Vraiment... Mais au fond de moi, Sheldon venait de déclencher un vrai tsunami émotionnel. Il me laissait huit minutes non pas de préparation pour un faux rendez-vous galant... Mais huit minutes pour la préparation ET le trajet jusqu'au dit rendez-vous ! « Maya... Au boulot ! » Retroussant des manches que je n'avais pas, et replaçant mes lunettes sur la fine arrête de mon nez, je me redressais d'un bond et courrais jusqu'au dressing. « J'ai gagné du temps, j'ai déjà ma culotte et mon soutif, Robert ! » Parler à mon chat m'encourageait à redoubler d'efforts ! Je l'imaginais avec ses petites pattes levées, miaulant mon nom pour m'encourager. Je choppais une robe sur un cintre, plongeais littéralement dedans et attachais à ma taille une fine ceinture argentée. Puis je relevais mes cheveux en un chignon négligé, que j'aimais croire ''bohème''. Pour le choix des chaussures, j'optais instinctivement pour mes ballerines, n'ayant pas le temps pour faire des lacets ou courir avec des talons. Le maquillage se ferait en chemin ! Petit sac en bandoulière, je filais à toute allure en claquant la porte derrière moi. C'était le sprint de l'année, alors que je m'étalais involontairement du rouge à lèvre sur la joue. « Et crotte ! » Heureusement que je n'étais pas très loin du restaurant ! Cependant, malgré tous mes efforts... Huit minutes, c'était bien trop court ! J'arrivais devant l'établissement français essoufflée comme si j'avais couru le marathon de New York, décoiffée et débraillée. « N'annulez... pas la... réservation ! » J'affichais un large sourire, accidenté de rouge à lèvre qui me donnait un petit air de Joker dans Batman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 260
Age : 24

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: « Just Friends » Ft. Maya S. Sandler Lun 18 Nov - 8:14



    Si il y avait bien une femme qui avait la confiance de notre cher ami Sheldon, du moins en partie, c'était bien Maya, c'était une gentille fille... Quoique qu'un peu niaise de temps à autre, il n'avait rien de bien négatif à dire sur elle. Ou peut être un petit peu sur sa conduite, c'est assez dangereux de se retrouver dans le même véhicule qu'elle, en tout cas du point de vue de Sheldon. En dehors de ça, il savait qu'il pouvait compter sur elle, enfin, du moins il espérait... C'est vrai qu'il ne lui avait pas  laisser le temps de répondre, sur le coup se fut une erreur social fort grossière de ça part. Une petite once de déception dans son haussement d'épaule avant d'attendre encore quelques instants, après tout, il y avait quelques couples qui venaient tout juste d'arriver devant le restaurant. Sheldon en profita pour les observer de sa position, et se lançant dans une petite analyse des comportements de chacun... Au final, les comportements sociaux avaient quelques choses de divertissant. Un couple de deux adultes dans la moyenne d'âge de trente, quarante ans entrèrent en premier, très posé tout les deux, élégamment habillé, Sheldon en vint à la théorie suivante ; Plusieurs années de mariages, peut être que le couple bat un peu de l'aile, un dîner offert par l'homme pour se rattraper peut être d'une erreur, avec un maigre espoir de conclure sur un rapport sexuel. Il y avait ensuite un jeune couple, début de la vingtaine, aussi bien habillé un grand espoir pour le jeune homme de conclure par un rapport sexuel cette soirée. Et pour finir, un vieux couple... La tenue était presque identique que le premier couple, sans doute plus de vingt ans de mariage, et aucun espoir de conclure, on pourrait même dire deux libido inactif... Sheldon se décida enfin à entrer alors dans le restaurant, il n'allait pas laisser sa réservation être annulé après tout.

    Il s'approcha du serveur qui accueillait les clients, et lui expliqua la situation à sa manière, le serveur fut avant tout fort surpris par le tenue décontracté de Sheldon, un simple tee-shirt bleu sur lequel était marquer en blanc ''Physique is very cool'', un jeans, et une veste... Une tenue normal de la part de Sheldon, autant dire inadapté au restaurant, mais il avait réservé, le serveur lui répondit simplement de ne pas s'en faire, qu'ils annulent souvent les réservation après une heure de retard et pas une demi-heure... Cela aurait put déclencher un véritable débat, car sur la brochure internet c'était marqué une demi heure, mais Maya arriva juste à ce moment, Sheldon se retourna vers elle en souriant avant de dire :

    « Ah ! Te voilà, parfait ! Je me suis trompé enfaîte, tu avais tout ton temps pour venir, désolé, ce ne serait pas arriver si leur publicité n'était pas mensongère. Mais tu as vu comment tu es ? Tu aurais put faire un effort voyons, c'est un restaurant ''chic'' ici, tu as du rouge à lèvre qui déborde, laisse moi t'enlever ça. »

    Il sorti délicatement une serviette légèrement humide et s'approcha de la jeune femme avec, plus précisément du débordement de rouge à lèvre, et l'essuya délicatement, il était maniaque, même avec les autres, ça s'était une chose certaine. Une fois cela fait, il s'éloigna juste d'un pas et dit toujours en souriant:

    « Sinon tu es très belle ce soir, c'est bien ça que la coutume veut qu'on dise quand on entre dans un restaurant avec une demoiselle, non ? »

    Il se retourna alors vers le serveur qui les guidèrent jusqu'à leur table. Sheldon essaya de faire preuve de galanterie, comme avec toute femme au fond. Car malgré qu'il soit un grand méchant, et incapable de s'en sortir socialement, c'était tout de même un gentleman, du moins il essayait de l'être. Il avait été bien éduquer notre cher ami Sheldon après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 148

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: « Just Friends » Ft. Maya S. Sandler Sam 23 Nov - 16:37

Huits minutes, top chrono !


Elle qui avait couru comme une forcenée, comme si sa vie en dépendait, se voyait entendre dire qu'elle aurait pu prendre tout son temps si elle en avait envie... Sur le coup, Maya fixa son ami avec un air un peu blasé. Et il avait de la chance d'être considéré comme tel, car dans d'autres circonstances elle aurait sans le moindre doute eu une toute autre réaction. N'importe quel homme capable de lui faire un coup pareil se serait vu offrir une scène digne de la grande Maya Sophie Sandler. Elle aurait tapé du pied, jeté son sac sur le sol, remis ses lunettes droites au passage et aurait crié qu'à cause de lui elle ressemblait à une hystérique tout droit sortie de l'asile. Les cris renforçant l'image, bien évidemment ! Mais là, elle restait muette, trop occupée à reprendre son souffle et dégager son visage des mèches de cheveux rebelles qui entravaient sa vue. Lorsqu'il osa lui faire une réflexion sur son allure, et notamment son accident de rouge à lèvres, Maya le fusilla du regard. Elle se laissa néanmoins faire, préférant de loin faire disparaître ces traces... Peut-être que Sheldon les suivraient par la suite, s'il continuait comme ça. Bon sang ! Elle lui rendait déjà service, était-il obligé de la ridiculiser de la sorte ? A coup sûr, il n'en avait même pas conscience. Comme à son habitude, il devait agir spontanément et ne pas réfléchir aux répercussions de ses actes et paroles... Et oui, à vouloir être trop savant on en oublie son humanité et son naturel !

Maya était tout l'inverse. Non pas stupide, mais trop humaine. Elle cherchait très souvent à comprendre son prochain, jusqu'à l'étouffer de questions et de bienveillance. Elle pouvait d'ailleurs se montrer un brin trop émotive, en faisant preuve de trop d'empathie. Cette qualité était chez elle capable de muter en un vilain défaut, qui la rendait gnian-gnian. On le lui avait déjà dit, mais c'était ancré en elle et donc trop difficile à combattre. Il fallait vraiment qu'elle pense à donner cours à Sheldon. Voilà ce qui venait de lui traverser l'esprit, alors que ce dernier s'interrogeait sur le comportement qu'un homme devait adopter lors d'un rendez-vous galant. Ici, pseudo galant ! A bien y réfléchir, cette soirée promettait d'être vraiment amusante. Avec un numéro comme Sheldon, peu habitué à ce genre de sortie, et une Maya en pleine forme... Ils allaient s'amuser ! Elle, en tout cas, comptait en profiter ! Adressant un sourire au serveur, un peu gênée tout de même par son entrée, elle décida de jouer la carte de la discrétion dans un premier temps. C'était bien plus sûre pour elle, déjà fichée comme la nana manquant de ponctualité et aux goûts douteux en matière de mode, coiffure et maquillage.

Sheldon se montra fort gentleman à son égard, comme pour se rattraper... Du moins, c'est ce que pensa Maya. Prenant place, elle accepta avec un léger sourire la carte qu'on lui tendait et examina les plats proposés. Pour l'apéritif, elle laissa le choix à Sheldon, se doutant qu'il la surprendrait. Et puis, c'était lui qui l'avait invité, il devait se bouger un peu ! « On te pose souvent des lapins comme ça ? Et tu changes souvent de cavalière en 8 minutes ? » Relevant les yeux de sa carte, elle le détailla en se retenant d'afficher un sourire trop franc, qu'il aurait peut-être mal pris. Elle ne se moquait pas du tout de sa situation, et encore moins de sa personne... Seulement, curieuse comme elle était, elle avait envie d'en savoir plus !  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: Re: « Just Friends » Ft. Maya S. Sandler

Revenir en haut Aller en bas
 

« Just Friends » Ft. Maya S. Sandler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Despicable Me ::  :: Old City Center-