AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 J'aime les licornes et leurs jolies cornes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: J'aime les licornes et leurs jolies cornes ! Dim 17 Nov - 19:44


Maëlle A. Blake & Sheldon O. "Oz" Barma


Tu tournes autour de la maison depuis maintenant bien trop longtemps, il t'est impossible de dire si elle est protégée ou non par une alarme car tu n'en trouves pas mais un mauvais pressentiment te fais te méfier. Tu exerces une légère pression sur la clanche mais la porte ne s'ouvre pas, te prouvant que la maison est fermée à clé. Tu regardes dans les plantes et derrière les marches la trace d'une clé cachée de façon sommaire mais si elle est cachée ce n'est pas ici. Sortant de ta poche une tige de fer tu la glisses dans la serrure et commence à tâter le terrain, très vite tu cernes à peu près la forme de la serrure et la crochète sans aucune peine pour t'introduire à l'intérieur. Avec soin tu te glisses sans rien toucher dans chaque pièce de la maison, explorant les divers trésors qu'elle renferme. Mais avec ton expérience tu sais que les trésors les plus précieux sont cachés dans les sous sols, à l'abri de la lumière. Tu cherches donc une porte qui mènerait à un garage, une pièce mystérieuse au rez-de-chaussée mais tu n'en trouves aucune. Ce gars n'a au choix pas de garage ou un garage très bien caché tout comme sa clé. Tu finis par t'asseoir sur un fauteuil, poser ta tête dans ta main et prendre le temps d'observer la pièce. Si c'était toi, où est-ce que tu cacherais un passage secret ? Tu te relèves et t'approches d'une étagère contenant plusieurs livres, des classiques, des livres de sciences, de chimie et de psychologie. Tu en tires un au hasard et sens tout d'un coup ton pied partir en arrière et en moins de temps qu'il n'en faut pour hurler tu te retrouves suspendue par les jambes, la tête en bas et un livre dans la main en train de te débattre. "Génial..." maugréais-tu en fermant les yeux. Tu tentes d'attraper le rebord de la fenêtre en te balançant mais il est trop loin et il n'y a rien qui se trouve à ta portée et qui puisse te permettre de te libérer. Ne reste qu'une solution, tu te relèves à la force de tes abdos, attrapes la corde et tires de ta botte droite un couteau avec lequel tu commences à couper la corde. Manque de chance, à bout de force et avant que la corde ne soit tranchée tu te retrouves de nouveau la tête en bas et le couteau tombe à terre. C'est alors que tu entends la porte d'entrée claquer et que tu lances bien fort : "Ne hurlez pas en me voyant suspendue par les pieds, je suis entrée par effraction en voyant une jolie licorne rose gambader dans votre salon !" Autant faire mine d'être dingue, il te relâchera plus vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 260
Age : 24

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: J'aime les licornes et leurs jolies cornes ! Dim 24 Nov - 14:03


    Le dîner s'était finalement prolonger bien plus tard que prévu avec cette chère Maya, et il fallait avouer que le restaurant était plutôt pas mal, pour une fois les critiques du web n'avaient pas tord, notre génie avait bien manger et aussi bien échanger avec la gente féminine, comme il faisait de plus en plus depuis quelques temps. Satisfait, l'homme pouvait rassurer sa mère par téléphone qu'il avait toujours des contacts avec la gente féminine et reprendre ensuite sa vie tranquillement... Il devait travailler sur ses prototype de mutant, ou en tout cas mettre au point la formule qui lui permettra d'avancer dans ses travaux. Prit d'un éclair de génie, il coupa au plus vite la conversation téléphonique avec sa génitrice tandis que son cerveau brillant mit au point une formule chimique des plus complexe et indescriptible tellement cela était incompréhensible pour le cerveau de votre narrateur, et le genre humain en général et se hâta pour rentrer chez lui, à pied, n'ayant plus de bus. Jusqu'au moment où une lueur rouge clignota sur son portable, on avait essayer de s'approcher trop près de sa collection sans déverrouiller le système de sécurité.... Si c'était son colocataire, c'était la goutte d'eau de trop ! Il arrivait dans son quartier et accéléra sa marche sans pour autant courir, il était nul en sport.

    Il arriva enfin chez lui, l'alarme silencieuse était toujours enclencher, le génie avança discrètement dans le salon jusqu'à ce qu'une voix féminine face sursauter le scientifique fort nerveux sur le coup... Finalement ce n'était pas Willfried qui avait tenter de s'amuser avec une des figurines de collection de notre cher Sheldon, mais une inconnue qui était entrer par effraction. Au final, son système de sécurité était bien utile en général, quand il montrera sa prise à son colocataire, celui-ci changera sans aucun doute d'avis. Les propos de la femme semblaient des plus troubles... On dirait qu'elle avait prit un sacré coup sur la tête, Sheldon soupira, et dit simplement :

    « Ne faîtes pas l'idiote ! Je sais que vous vouliez ma précieuse collection de comics, c'est Volovitz qui vous envoi pour le la volé !... Ou alors, vous êtes de l'AVL et vous cherchiez mon laboratoire secret, mais vous vous êtes sacrement cogner la tête... »

    Sa dernière phrase fut à peine audible, étant une réflexion qu'il s'adressait à lui-même, cela ne concernait pas la jeune inconnue, du moins pas directement. Mais il n'eut pas le temps d'interroger plus l'inconnue qu'un craquement se fit entendre, pas très rassurant au fond, la corde céda et l'homme servi de matelas à l'inconnue. Une situation des plus incongrus, Sheldon étouffa un juron, ce n'était pas son genre de prononcer de tel mot, et comme ci l'aventure de ce soir au restaurant ne suffisait pas, il dut faire face à une jeune inconnue qui s'était introduit dans son salon... Quel drole d'histoire au fond.
Revenir en haut Aller en bas
 

J'aime les licornes et leurs jolies cornes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Despicable Me ::  :: Les archives du Dr. Nefarius-