AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Dim 17 Nov - 23:19



Ivy Norah Powell

I am and always will be the optimist, the hoper of far-flung hopes and the dreamer of improblable dreams

Vingt-quatre ans Six juillet 1989 Anglaise Blogueuse culinaire
Hétérosexuelle Célibataire

Caractère


Tout d'abord, le premier mot qui me vient à l'esprit pour me décrire c'est : gourmande. Oh oui, ça je suis sûrement la plus grosse gourmande du monde entier ! J'ai toujours été comme ça, je suis née avec un pot de nutella entre les mains ! Je suis assurément une bonne pâte comme fille : toujours de bonne humeur, mon père disait que j'étais un "rayon de miel", à la fois sucré, doux mais ayant du caractère. Intéressant n'est-ce pas ? Oui, moi aussi ça m'a toujours fascinée. Mais ne vous en faites pas, j'ai des défauts, comme tout le monde. Je suis notamment étourdie ! Je n'en loupe jamais une. Je suis bavarde, très bavarde, trop bavarde. Par contre, qui dit gentille ne veut pas pour autant dire bonne poire. Quand on me cherche des poux, je monte sur mes grands chevaux et je peux faire mal ! ... Ou me faire mal ! 

Particularité


Tatouée ? Non, les aiguilles me foutent grave les mikettes ! Déjà que j'ai tendance à tourner de l'oeil quand je vais donner mon sang ou quand on me fait un vaccin, je vous laisse imaginer si je me fais faire un tatouage. Moi je préfère les tatouages Malabar, ils sont classes et ils ne font pas mal ! Quoi que... Quand on tire un coup sur les poils des bras... Euhm. Je ne me drogue pas, bois raisonnablement et rarement et je ne fume pas non plus. Pas très drôle me direz-vous, mais bon !
S'il y a une chose à savoir sur moi, c'est que je ne porte que des robes et des jupes. Vous ne me verrez jamais porter un jean, j'ai horreur de ça. J'ai plutôt un style rétro, les jupes à carreaux, les souliers vernis... Oui, dit comme ça, on dirait que je m'habille comme une grand-mère. Mais si ça peut vous rassurer, mes jupes sont toujours au dessus des genoux !
Véritable geek, je peux passer des journées entières à traîner sur Tumblr, ou même regarder des séries en streaming. Mais ce que je préfère, c'est mettre à jour mon blog. Pour ça, je passe des heures et des heures dans ma cuisine à pâtisser. Je ne peux que remercier mon père de m'avoir légué cette passion pour les gâteaux et le sucre. J'espère que je ne finirai jamais diabétique, sinon je pourrais aller me pendre !
Etant anglaise, j'ai forcément un accent anglais ; londonien plus précisément ! Et autant vous dire que je bois beaucoup; beaucoup de thé. Tea time guys !
Entretien Psychologique

Je me présente, je suis le Dr. Nefarius. Tu me connais sûrement car je travaille en étroite collaboration avec le Dr. Gru. Je dis bien "étroite", car les minions prennent de la place ! On m'a demandé de te poser quelques questions, pour évaluer tes neurones. Pas de panique, je ne suis pas un vrai médecin... Mais ça, ça sera notre petit secret ! Ça y est, t'es prêt ? T'as pris un café, une petite madeleine et t'as les doigts de pieds en éventail ? Bon et bien, on y va !
Question 1 : Enfant, tu as été du genre casse-couille ou plutôt celui qu'on tabasse sans riposter ?
Oh non ! Moi j'étais plutôt du genre discrète ! Je ne cherchais pas les ennuis et personne ne venait m'embêter. J'étais celle que les professeurs appréciaient par ma bonne humeur et ma curiosité. Toujours invitée à des anniversaires, jamais la dernière choisie en sport. Je n'étais pas pour autant populaire, mais disons que j'étais appréciée de mes camarades et cela m'a évité d'avoir une enfance solitaire... A l'école seulement.
Question 2 : Est-ce que tu as un objet porte-bonheur ? De quoi il s'agit ?
Oui, c'est le fouet à pâtisserie de mon père. C'est un peu bête, mais je l'ai gardé et je l'ai toujours avec moi. Oui, je me balade avec ça dans mon sac et alors ?

Question 3 : Tu préfère ta maman ou ton papa ? Pourquoi ?
J'étais très proche de mon père, pâtissier, il sentait toujours bon le sucre et le chocolat. Il me prenait avec lui dans sa pâtisserie, je l'aidais des fois. Oui, vraiment, j'adorais mon père. C'était le meilleur des papas au monde. Puis il est décédé et je me suis retrouvée avec ma mère. Et elle... Oh non, nous ne sommes pas très proches et je ne la vois plus trop...
Question 4 : Entre la claustrophobie et la peur du vertige, laquelle te semble moins pénible ?
Le vertige et de loin ! Lorsque j'étais petite, j'ai eu la bonne idée de monter dans un arbre, juste pour voir un peu mieux les nuages. Puis j'ai eu l'air bien maligne, lorsque je me suis retrouvée bloqué. Mes parents ont dû aller chercher une échelle pour me déloger et depuis, je ne peux même pas monter en haut d'un escabeau sans flipper ma race.
Question 5 : Le mal ? Le bien ? Qu'est ce que cela veut dire pour toi ?
Le mal, le bien, tout ça est très conceptuel. Pour moi, ce n'est pas tout noir ni tout blanc. Il y a forcément des nuances de gris. Ce n'est pas de ma faute, j'ai toujours envie de voir un peu de lumière dans l'obscurité et donc du bien dans une personne dite "mauvaise". Naïve ? Sûrement oui, on ne se refait pas !
Question 6 : Quelle est la faculté mentale que tu n'as pas mais dont tu rêve d'avoir ?
Aucune. Ou alors peut-être pouvoir remonter le temps et sauver mon père. Mais ça, ce n'est pas une faculté mentale hmmm... J'suis hors sujet ?
En réalité je ne suis pas un bonhomme jaune

Ooooh oui, je suis un petit cachotier ! En fait, je m'appelle VIOLET HILL et j'ai VINGT ANS. T'es déçu ? Attends de connaître la suite ! Je suis UNE FILLE, à moins qu'on ne m'ait menti... Il faudrait que je pense à vérifier tout ça ! J'ai pris JENNA LOUISE COLEMAN, car il faut bien avouer qu'il/elle est orgasmique. D'autant plus qu'il s'agit d'un PI. J'ai connu le forum grâce à BAZZART, et pour finir je voudrais ajouter ceci : Donc moi c'est Violet Hill, Coldplayeuse, Whovian et étudiante en Histoire H24. J'suis légèrement surexcitée d'la life et j'adore les smileys     Surtout le sushi tiens !   .



Dernière édition par Ivy N. Powell le Lun 18 Nov - 14:13, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Dim 17 Nov - 23:19



Curriculum Vitae

de Ivy Powell

Compétences générales

Dis-nous ce dont tu es capable. As-tu volé la lune ? Ou tu préfère voler le jouet de la voisine d'en face ? As-tu des inventions dont tu es fier et que tu veux nous faire partager ? C'est dans cette partie que tu vas te vendre, banane! Mais aussi c'est ici que tu vas nous dire quel groupe souhaite-tu intégrer.
Et voilà comment je suis arrivé là ...


  
Mes yeux arrivent pile au niveau du plan de travail de mon père et je dois me hisser sur la pointe des pieds afin de mieux y voir. Curieuse, je tends une main pour pouvoir toucher du bout de mon index la pâte jaune. C’est élastique et mou, c’est un peu tiède, c’est vraiment bizarre !
« Hep, que fais-tu là toi ? »
Je sursaute et me dépêche de me retourner. Mon père est juste devant moi, ses mains enfarinées sur ses hanches, le front plissé. Il me regarde avec insistance. Je baisse la tête, regardant mes chaussures, les joues rouges de m’être faite prendre. Je sais que je n’ai pas le droit de venir ici, maman me l’a répété des centaines de fois. Mais j’avais tellement envie d’entrer dans la cuisine de papa... Je sens ses grandes mains se glisser sous mes bras et il me soulève avec facilité pour m’asseoir à l’autre bout du plan de travail.
« Bon, tu restes là, mais tu ne touches plus à rien, compris ? Je dois terminer ça. Me dit mon père, plongeant ses mains dans la pâte jaune.
-Qu’est-ce que c’est ? C’est bizarre !
-C’est la pâte pour faire les croissants.
-Ah bon ?? Mais c’est pas un morceau de la Lune, les croissants ? Demandé-je à papa, incrédule.
-Mais non ! Mon père se met à rire en secouant la tête. Bien sûr que non ! C’est un morceau de pâte. Regarde. »
Et sous mes yeux grands ouverts, il se met à façonner la pâte, à l’enrouler, jusqu’à lui donner la forme d’un croissant de la Lune. Ma bouche s’ouvre en grand, la mâchoire m’en tomberait presque. Ah ben ça alors...
« Moi aussi je peux faire un morceau de Lune ?
-Mmmh d’accord ! Mais il faut d’abord que tu te laves les mains ! »
Papa me fait descendre du plan de travail et je cours jusqu’à l’évier pour me laver les mains avec son aide. Il me met ensuite un de ses immenses tabliers, rapproche une chaise du plan de travail et me fait grimper dessus.
« Alors, regarde bien. »
Il recommence, lentement cette fois-ci, afin que je puisse bien suivre et que je refasse les mêmes gestes à mon tour. Ce que je fais. Mais voilà, ma Lune à moi, elle ne ressemble pas à grand-chose. Alors je recommence, encore et encore, oui mes Lunes sont un peu de travers mais papa me félicite.
« Et hop au four ! » S'exclame mon père.
Il soulève la plaque et l’apporte dans le four. Je regarde mes croissants gonfler et dorer dans le four, impressionnée. Une fois les viennoiseries cuites, mon père les met sur une plaque froide me la donne.
« Allez, on va les mettre dans la boutique ! »
Un grand sourire aux lèvres, je passe devant pour rejoindre la boutique de mon père où ma mère est derrière la caisse. C’est fièrement que je présente mes premiers croissants. D’accord ils ne sont pas parfaits mais je suis sûre qu’un jour ça viendra !

A partir de ce moment là, j’ai passé le plus clair de mon temps dans la cuisine de la pâtisserie avec mon père. Tous mes mercredis, mes weekends, je les passais avec lui. Une véritable passion, c’est ce qu’est devenue la pâtisserie. J’étais tellement heureuse là, avec mon père, les mains dans la pâte, dans la farine et le sucre. J’aimais déjà beaucoup les gâteaux mais là, c’est devenu pire encore. Je savais déjà ce que je voulais faire : pâtissière. Et avec mon père ! Il me le disait tout le temps, qu’un jour, je reprendrai sa boutique et que nous travaillerions ensemble. Quand certaines petites filles rêvent de princes charmants, de châteaux et de licornes moi je ne pensais qu’aux gâteaux, au chocolat et autres délices. Mais rien ne se passe jamais comme on le voudrait...

 

Assise sur une marche devant l’entrée du collège, j’attends. A côté de moi, l’une de mes amies a son cahier de maths ouvert sur ses cuisses et relit la leçon du jour.
« Pffff, mais que fait ma mère ?? Elle avait dit qu’elle venait me chercher ! Dis-je en soupirant, mes coudes appuyés sur mes cuisses et mon menton dans mes mains.
-Mmmmh, il y a peut-être du monde à la pâtisserie et elle ne peut pas se libérer.
-Mouai...
-Ah voilà la mienne ! A demain Ivy ! S’exclame mon amie en se levant pour rejoindre la voiture de sa mère.
-A demain Cassy. »
Et me voilà seule. Ce n’est pas vrai ça, elle avait pourtant promis de venir me chercher ! Je me lève de sur les marches, les descends et me dirige vers la cabine téléphonique. J’ai une carte dans mon sac, avec ça, je vais pouvoir joindre ma mère pour lui rappeler qu’elle doit me récupérer. J’insère la carte, compose le numéro et attends. Après deux sonneries, la voix de ma mère me parvient à l’autre bout du fil.
« M’man ! Tu avais dit que tu viendrais me chercher !
-Je n’ai pas le temps, prends un bus.
-J’pas d’argent ! Allez m’man !
-Non Ivy, je suis débordée ! Dit fermement ma mère. Rentre à pied.
-Mais je vais en avoir pour une heure au moins ! Mon sac est méga lourd et il va pleuvoir !
-Débrouille-toi mais moi je ne peux pas ! »
Je raccroche en pestant. Pfff, c’est toujours pareil de toute façon. Je réinsère ma carte et compose un autre numéro.
« Papaaa ! Maman ne peut pas venir me chercher au collège, tu peux venir toi ?
-Ivy... J’ai une pièce-montée à terminer...
-Oh allez, s’il te plaît papa ! Je t’aiderai à la terminer si tu veux ! Me laisse pas rentrer à pied, il va pleuvoir et je n’ai pas de parapluie ! J’t’en prie !
-Bon bon, j’arrive d’ici une dizaine de minutes.
-Chouette, merci p’pa ! »
Cette fois, c’est bien contente que je raccroche et que je rejoins les marches pour m’asseoir. Heureusement que p’pa est là ! Mais les minutes passent et mon père ne vient pas. Le ciel s’obscurcit, et toujours rien.
« Ivy ? »
Je sursaute et me retourne pour voir ma prof de maths.
« Oh, bonsoir Miss Darryl.
-Que fais-tu ici ?
-J’attends que mon père vienne me chercher... Depuis deux heures.
-Ecoute, je vais te ramener d’accord ? Je ne peux tout de même pas te laisser ici toute seule !
-Merci Miss ! »
Esquissant un petit sourire, je me lève et la suis jusqu’à sa voiture. Durant le trajet, elle me parle de tout et de rien. Je déteste les maths, mais j’adore cette prof, elle est toujours sympa. Nous arrivons dans la rue où je vis, quand quelque chose attire mon regard. Des gyrophares... La voiture de ma prof s’arrête devant ma maison et je sors comme une furie pour courir à l’intérieur de la maison.
« Maman ! Papa ! Qu’est-ce qu’il se... »
Assise sur le canapé, son visage est caché dans ses mains et ses épaules se soulèvent au rythme de ses sanglots.
« M’man ? »
Un des policiers s’approche de moi et dépose une main sur mon épaule. Je sens de suite l’angoisse m’étreindre.
« Ton père a eu un accident de voiture... Un camion l’a heurté et il a terminé dans le fleuve... Je suis désolée. »
Je secoue la tête, n’arrivant pas à avaler la nouvelle. Non. Non non non. J’ai dû m’endormir sur les marches et bientôt, papa va me secouer pour me réveiller et s’excuser d’être en retard. Miss Darryl, qui est toujours là, pose sa main sur mon épaule. Je me dégage brusquement avant de détaler dans le jardin, tout au fond. Je m’assieds sur la balançoire, la tête baissée et laisse le chagrin et la culpabilité me submerger. C’est de ma faute... Si je n’avais pas insisté, papa n’aurait jamais quitter la pâtisserie et il ne serait jamais mort... Du haut de mes treize ans, je sens déjà que je vais porter le poids de la culpabilité jusqu’à la fin de mes jours. 

 

« Tu es né poussière, tu retourneras poussière... »

Mon regard reste résolument posé sur la pierre tombale de marbre gris devant moi. Elle est neuve, brille sous le soleil du mois d’octobre et les lettres gravés sont étincelantes et l’on peut clairement y lire : « Andrew Powell, 8 mai 1956 - 13 octobre 2002. Epoux et père dévoué. » Je suis incapable de regarder ailleurs, incapable d’écouter le sermon du pasteur, incapable de faire attention à cette main réconfortante sur mon épaule. Ce n’est que lorsque que j’entends un bruit mécanique, un vrombrissement que je détourne mon regard. Il se pose alors sur le cercueil en bois d’acajou. Une boîte... Voilà où il va reposer maintenant... Entre six planches, sous une épaisse couche de terre. Terre qui commence à tomber sur le cercueil dans un bruit qui me semble assourdissant. Je baisse la tête, serrant avec force contre moi le livre de recette de papa. Mes yeux me piquent, l’envie de pleurer me démange mais je n’ai pas envie de craquer, pas devant tous ces gens. Ma mère, elle, pleure comme une fontaine, se fichant complètement des regards. Peut-être devrais-je faire comme elle, mais je n’y arriverai pas. J’ai peut-être treize ans, mais je sais faire preuve d’une très grande pudeur. Voilà encore une chose que mon père m’aura légué...
« Ton père était quelque de merveilleux ! Si seulement... La voix de ma mère se brise et elle ne finit pas sa phrase.
-Oui, c’était quelqu’un de bien. Murmuré-je en relevant les yeux en sentant une goutte d’eau sur ma tête. On devrait rentrer maman, il se met à pleuvoir.
-N...Non... Je vais rester un peu là, tu peux aller attendre dans la voiture. »
Je ne me fais pas prier, bien au contraire. Et après un dernier regard sur la tombe de mon père, je me retourne pour me mettre à courir dans l’allée du cimetière, la clef de la voiture dans la main. Je m’engouffre dans l’habitacle au moment où des trombes d’eau tombent du ciel noir. Le nez collé à la vitre, je regarde au loin la silhouette de ma mère.

Ce jour-là ; ce jour où nous avons mis mon père en terre, marque le début d’une nouvelle vie. Une vie à deux mais surtout le début d’une distance entre ma mère et moi. Je l’ignore à ce moment-là, mais maman ne se remettra jamais de la disparition de papa. Elle va vivre dans le passé, dans ses souvenirs et s’enfoncer un peu plus dans une spirale infernale, dans la dépression. Elle a commencé à boire un peu, juste pour apaiser la douleur et les migraines, au début c’était un petit verre comme ça, de temps en temps. Et c’est devenu tous les soirs. Puis le midi. Puis le matin. En même pas six mois, ma mère a commencé à se balader avec une flasque d’alcool dans son sac. Lorsque je partais au collège, maman était allongée sur son canapé à cuver et quand je rentrais, elle était exactement au même endroit que là où je l’avais laissée. Heureusement, ma tante Sally a tout appris et un beau jour, elle est venue et m’a arraché à cette mère qui n’en avait plus que le nom.

  

« Aaaaah, voilà notre diplômée ! »
Les yeux humides, ma tante se précipite vers moi pour me serrer avec force dans ses bras. Je manque d’étouffer tant elle me serre fort, mais je préfère en rire plutôt que râler.
« Eh oui, je suis une grande fille maintenant !
-Tu n’es plus un petit bébé qu’il faut border le soir ! »
Ca y est, ma tante pleure et je lève les yeux au ciel en riant. A vrai dire, il y a bien quelqu’un que j’aurais bien aimé voir pleurer le jour de la remise des diplômes : mon père. Voir ma mère. Mais l’un est mort et l’autre... L’autre n’existe plus en quelque sorte. Tante Sally attrape mon diplôme pour le lire et passe un bras sur mes épaules en m’entraînant vers le parking.
« Bon et maintenant, ma chère nièce adorée ? Que comptes-tu faire ? Quelle université vas-tu rejoindre ?
-Justement... Dis-je en regardant mes pieds.
-Justement ? Ivy Norah Powell, ne me dites pas ce que je ne veux pas entendre !
-Euh non, non, je ne suis pas tombée folle amoureuse d’un dealer de drogue et je ne suis pas non plus enceinte de triplés.
-Ouf, tu me rassures, j’ai failli faire une attaque ! Rit ma tante en ouvrant sa portière.
Je monte à mon tour de mon côté, un petit sourire aux lèvres. De toute façon, ça passe ou ça casse.
« Voilà, je ne vais pas aller à l’université.
-Quoi ?? Mais qu’est-ce que tu vas faire ?! C’est du gâchis !
-Je vais ouvrir mon blog de pâtisserie.
-Ivy, ça ne te mènera nul part ! Il te faut faire des études pour faire un vrai métier. Un blog à côté, pour t’amuser, je ne dis pas. Mais ne faire que ça... Non, je ne suis vraiment pas pour. »
J’hoche des épaules, les bras croisés contre ma poitrine. De toute façon, j’ai pris ma décision, je n’irai pas à l’université, je ne vais pas faire de longues études ; c’est pas pour moi.




Dernière édition par Ivy N. Powell le Lun 18 Nov - 22:51, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 73

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Dim 17 Nov - 23:21

Jennnaaaa    j'ai hésité entre Jenna-Louise et Odette pour mon personnage
Je t'aime déjà ♥️
Il nous faudra un lien lorsque ton nom aura trouvé sa couleur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Dim 17 Nov - 23:48

Merciiiii   
Odette   on la voit si peu et pourtant elle est sublime  

Ce sera avec plaisir pour un lien après ma validation  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 165

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Dim 17 Nov - 23:49

Oh Jenna ♥️
Bienvenue à toi chez les fous ! Courage pour ta fiche et bien évidemment si tu as besoin de quoi que ce soit, on est là perv1 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Lun 18 Nov - 0:00

Merci beaucouuup    
Je n'hésiterai pas en cas de question  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Lun 18 Nov - 0:13

        
bon matiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin, et bienvenue et bonne chance pour ta fiche et j'aime bien ton gif dans ton profil, ça donne faim.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 260
Age : 24

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Lun 18 Nov - 6:46

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!!!!!!!!!!!!!

Mais, mais c'est... Clara dans Doctor Who !!!!                                                                           

Bienvenue ici   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 148

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Lun 18 Nov - 9:07

Bienvenue mademoiselle ! Bon courage pour ta fiche et si tu as la moindre question n'hésite pas à contacter le staff !

Pssss.. Pssss... *chuchote* Je précise que je suis la plus sympa !
... Eum ! Non je déconne !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Lun 18 Nov - 11:16

Merci beaucoup Madlynn   roooh ce prénom est juste trop mignon  

HANNNNNNN MAIS C'EST SHELDOOOON
                                      
Merciiiiiiiiiiiiiiiii !!


Merciii Maya ; rooooh Zooey... J'adoooore cette actrice     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 125
Age : 26

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Lun 18 Nov - 12:56

Je ne connais pas du tout la personne sur ton avatar

Mais bienvenu  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Lun 18 Nov - 12:58

Elle joue dans Doctor Who, c'est la dernière compagne en date du Docteur  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 125
Age : 26

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Lun 18 Nov - 13:02

Je ne regarde pas c'est pour ça x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 158

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Lun 18 Nov - 15:29

bienvenue par iciii ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 266
Age : 23

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Lun 18 Nov - 16:15

Haaaan toi aussi tu aimes les bonbons? J'aimes les bonbons, c'est cool les bonbons, même si je préfère les glaces, c'est bon les glaces        

Bref bienvenue ah ah
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Lun 18 Nov - 16:23

Merciiiii à vous deux  

Les bonbons, les gâteaux et les glaces, c'est la vie   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 105

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Lun 18 Nov - 21:38

Bienvenue à toi sur DM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 127

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Ven 22 Nov - 22:10

Bienvenue  elle est toute jolie Jenna Louise  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 165

Tu veux voir plus ?

Ange ou Démon ?
BA & MÉFAITS :
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy Lun 9 Déc - 13:36

Miss, peut-on avoir de tes nouvelles ? =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Tu veux voir plus ?
MessageSujet: Re: This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy

Revenir en haut Aller en bas
 

This time I'll be soufflé girl. ✖ Ivy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Despicable Me ::  :: Entretien d'embauche :: Zut et flûte !-